Retour de lecture pour : Magies secrètes, une enquête de Georges Hercule Bélisaire Beauregard (Tome 1 de la trilogie), H. Jubert

Certains de mes retours de lecture peuvent présenter des éléments d’intrigues.

L’auteur : Né en 1970, Hervé Jubert a publié son premier roman en 1998 et, depuis, plus d’une trentaine d’autres, essentiellement pour la jeunesse.

4e de couv : L’empereur Obéron III, aidé du préfet Hoffmann, souhaite débarrasser Sequana des êtres féeriques qui la peuplent. Georges Beauregard, ingénieur-mage au service du ministère des Affaires étranges, recueille toutefois certaines de ces créatures dans son hôtel particulier. C’est ainsi qu’il découvre et prend sous son aile Jeanne, une jeune fille amnésique aux étranges pouvoirs. Ensemble, aidés de la déesse Isis et de condé, l’automate, ils vont devoir enquêter sur la disparition du neveu de l’empereur, menacé d’être démembré par son mystérieux ravisseur. Arpentant la ville-lumière, ils iront de surprise en surprise afin de découvrir qui menace l’équilibre délicat entre êtres humains et féeriques. Exubérant, érudit et drôle, Magies secrètes entraîne le lecteur dans des aventures improbables, dignes d’un Rocambole ou d’un Sherlock Holmes. II a été récompensé par le Grand Prix de l’Imaginaire, catégorie jeunesse, en 2013. C’est la première des Enquêtes de Georges Hercule Bélisaire Beauregard, assurément un des joyaux du steampunk.

Retour de lecture : J’ai choisi cette trilogie sur la 4e de couverture qui avait délicieusement titillé ma curiosité. Quand j’ai commencé ma lecture, j’ai été très gênée par les notes, à chaque page, il y en a à n’en plus finir, cela m’a empêché de plonger dans cet univers qui est pourtant intéressant mais devoir s’interrompre sans cesse pour aller consulter les notes de bas de page a été un calvaire. Elles sont pourtant intéressantes et apporte à l’univers, je trouve dommage de ne pas les avoir intégrer au roman, elles y avaient leur place. Je comprends néanmoins l’effet désiré mais personnellement j’ai préféré continuer ma lecture sans lire les notes afin de me plonger dans l’univers proposé.

Ce dernier est bien construit, très fouillé, bien imagé. Les personnages principaux sont attachants et garde leur part de mystère que l’on souhaite découvrir en lisant la suite de leur aventure… Ils ont ce côté abîmé que l’on a tous et qui permet d’éprouver de l’empathie pour eux.
Il y a parfois des temps morts, l’on se demande pourquoi certains passages sont décris mais au fond cela fait partie de l’univers et donne l’impression d’être immergé dans le quotidien des protagonistes tout autant pour l’action que pour les ralentissements.
J’ai apprécié l’univers magique proposé et les capacités des uns et des autres. C’est un monde original et coloré, hauts en couleurs et profonds en nuances et en ombres.

C’est le premier roman de style steampunk, je n’ai donc pas d’autres références dans le genre mais ce premier tome, sans être le livre qui m’aura marqué cette année, restera un bon moment et je lirai la suite avec plaisir.
13/20

Mes retours de lecture pour les tomes 2 et 3

En vente ici