Retour de lecture pour : Moi, Confucius, José Frèches

Certains de mes retours de lecture peuvent présenter des éléments d’intrigues.

L’auteur : Né en 1950, José Frèches, ancien élève de l’ENA, est également diplômé d’histoire, d’histoire de l’art et de chinois. Conservateur des Musées nationaux au Louvre, au musée des Beaux-Arts de Grenoble et au musée Guimet, il crée en 1985 la Vidéothèque de Paris, puis devient président-directeur-général du Midi Libre et membre du conseil artistique de la Réunion des Musées nationaux. Il anime aujourd’hui une agence de communication et dirige une galerie d’art. Il a publié plusieurs essais, notamment sur Toulouse-Lautrec, Le Caravage ou Zao-Wou-Ki ; il est également l’auteur, aux éditions XO, de trois sagas romanesques : Le Disque de jadeL’Impératrice de la soie et L’Empire des larmes ; ainsi que de Moi, Bouddha, d’une biographie de Gandhi et de deux essais sur la Chine.

4e de couv : Dans la Chine du VIe siècle avant J.-C. naît un homme dont les enseignements vont bouleverser le continent asiatique.
Celui que l’on appelle aujourd’hui Confucius descend des Kong, famille de lettrés. Très jeune, il maîtrise l’art délicat des idéogrammes et s’impose parmi les plus doués des fonctionnaires du royaume de Lu. Parallèlement, il étudie sans relâche et se trouve bientôt entouré de disciples à qui il fait part de ses réflexions sur la société. Ses grandes qualités l’amènent à toujours plus de responsabilités, jusqu’à devenir ministre. Mais son regard profondément lucide lui fait considérer avec sévérité le pouvoir et ses dérives.
Exigence personnelle, respect mutuel, sens du compromis sont les piliers de sa doctrine. Pour espérer modeler le monde, l’homme doit commencer par se modeler lui-même… 

Retour de lecture : Je connaissais José Frèches par sa Trilogie Le Disque de Jade que j’avais vraiment beaucoup apprécié. C’est donc confiante que j’ai attaqué ce livre, et quelle déception…
Il fait partie des rares inachevés, rien à faire on s’ennui, il n’y a aucun rythme, pas de relief… Juste une fiction mélangée à des écrits bien connus mais le tout est présenté avec platitude, et pourtant je vous assure que dans la Trilogie Le Disque de Jade, on ne s’ennuyait pas un instant, bien au contraire…

Vers la 200e page, j’ai délaissé le livre pour un autre en me disant que j’y reviendrais mais rien n’y fît et le livre est resté clôt…
Je ne saurai dire si c’est parce que je connais déjà l’histoire de Confucius dans les grandes lignes que je me suis ennuyée ou bien, si réellement, il y a un manque d’entrain dans l’écriture de l’auteur… Cependant, je pense que ce type d’ouvrage est intéressant pour les personnes qui n’aiment pas le format documentaire et très probablement pour ceux qui ne connaissent pas la vie du personnage central.

Comme toujours, faîtes-vous votre propre opinion, il en faut pour tous les goûts, si ce livre vous a plu, je veux bien lire votre retour, histoire de lire un autre point de vue.

Pas de note, livre inachevé.

En vente ici