Chronique issue de mon blog à visée ésotérique, spirituelle et de développement personnel. Les retours de lecture sont donc un peu différents des lectures plus classiques car ils ne s’arrêtent pas sur les mêmes éléments. Ils sont, en outre, tous hors notation.

Retour de lecture pour : Grimoire de magie verte, Ann Moura

Certains de mes retours de lecture peuvent présenter des éléments d’intrigues.

L’auteur : Née en 1947 et élevée dans une tradition familiale de trois générations Ann Moura a commencé à écrire à propos de cet héritage en tant que Sorcière Verte depuis le milieu des années 1980, transmettant à une nouvelle génération les leçons qu’elle a apprises de sa mère brésilienne et de sa grand-mère d’origine celtibère. Leur compréhension des magies populaires et des concepts de l’Ar incluait la répétition fréquente des Règles de Conduite, les anciennes divinités de Thrace et d’Inde, le spiritisme, les charmes à base de plantes, la magie des bougies, la croyance en la réincarnation, l’invocation des Elémentaux, la compréhension du Pouvoir, et le lien entre les Saints catholiques et les divinités païennes, comme il a toujours été fait dans la Santeria, le Candomblé et la Macumba.

Quand elle eut quinze ans, Ann continua de parcourir l’Art dans sa propre direction, en se débarrassant des associations des divinités catholicisées utilisées par sa mère et sa grand-mère. Elle s’est par contre concentrée uniquement sur la Magie Verte, travaillant avec les énergies et les esprits de la Nature, les-Elémentaires, et en se dédiant à la Déesse et au Dieu de la Nature. Ann détient à la fois un Baccalauréat ès Arts et un Master ès Arts en Histoire, et elle aime écrire en prose ou en poésie, dessiner, peindre, s’occuper de ses nombreux chats et de son jardin de simples. Mariée, ses deux enfants adultes élevés dans l’Art, Ann écrit sur ce sujet avec la perspective de son expérience personnelle et de son héritage familial.

4e de couv : Ne pensez pas que certains secrets aient été dévoilés ici ou que des serments aient été violés, car la Nature n’a aucun secret : elle est ouverte et donne librement à ceux qui désirent explorer, écouter, observer et apprendre ; et à la fin de mes rituels je dis : « De même que j’ai reçu, puissé-je offrir de quoi nourrir le corps, la conscience et l’esprit de ceux qui cherchent tout comme moi. »

En tenant ce Livre des Ombres dans vos mains, vous acceptez de moi ce que vous recherchez – de quoi nourrir votre corps, votre conscience et votre esprit. Prenez et utilisez ce qui vous appelle, changez ou modifiez les choses qu’il vous semble bon de modifier, et écrivez vos propres données sur les pages blanches laissées dans ce but, car un Livre des Ombres et un Grimoire grandit à chaque génération. Laissez enfin ce livre être un guide pour vous car vous parcourez votre propre chemin en compagnie de la Déesse et du Dieu. Que votre Art se pare de joie, que le Divin vous inspire et « Que Soient Bénis Tes Pieds Qui Te Conduisent Sur Ton Chemin. »

Retour de lecture :
« je suis une Sorcière !
Je suis Une avec la Terre, l’Univers et le Divin !
Que ce jour ne connaisse ni la Peur ni le Conflit ;
Que seuls la Joie et l’Amour m’accompagnent ici ;
Des Bénédictions que je donnais et recevais
Dans mes paroles et dans mes actes, je marche en Paix. »

Voilà un livre que j’aurai adoré avoir à l’adolescence, j’aurai eu accès aux réponses que je cherchais désespérement, c’est exactement le matériau de base nécessaire au début de la pratique pour le païen qui souhaite s’engager dans cette voie ou la découvrir par curiosité. Un ouvrage incontournable pour tous les novices qui s’intéressent à la Magie, à la wicca, même si ce grimoire est spécialisé en magie verte, il y a tellement de clés fondamentales à l’intérieur qu’il serait dommage de passer à côté.

L’intérêt de ce livre est qu’il représente à la fois un ouvrage très complet et qu’il propose également des pistes succinctes à explorer de soi-même, encourageant ainsi le praticien à continuer à chercher, à se documenter, et à toujours apprendre et aller plus loin.

Abordant à la fois les aspects sombres et les aspects lumineux, l’auteur a le mérite de fournir un ouvrage responsabilisant et qui encourage à une voie d’équilibre et de réflexion comme se doit de le faire tout ouvrage digne de ce nom. Les fondamentaux pratiques sont présentés de façon rigoureuse du calendrier païen et de ses célébrations aux outils en passant par l’ancrage et les purifications d’usage ou encore un lexique de l’Art, les divinités, les lunaisons et les symboliques donc la magie verte se nourrie. Vous trouverez dans ce livre, moult rituels et prières, profusions de matière pour travailler avec la nature. Ce grimoire, tout en n’étant pas suffisant seul, est pourtant un excellent point de départ pour la quantité de portes qu’il ouvre au praticien novice.

Le plus de cet ouvrage est vraiment de permettre au lecteur de le faire sien en le personnalisant, l’auteur invite même la sorcière ou le sorcier à y mettre des notes sur les pages idoines et des signets pour mieux naviguer au fil des chapitres.

En résumé, un excellent livre pour débuter ou résumer la pratique de l’Art. 500 pages utiles sans blabla superflu.
Après, il s’agit ici d’un condensé issu d’une expérience personnelle et qui comporte donc des croyances personnelles, il suffit donc d’utiliser ce qui nous parle et de laisser de côté ce qui ne nous parle pas mais il faudrait être bien difficile pour ne pas aimer un pareil grimoire, c’est un fantasme de païen débutant francophone qui prend forme…

Disponible ici